Votre nom de domaine est un élément stratégique de votre visibilité et de votre développement. C'est votre adresse et votre identité sur le web. Associé à votre service mail ce nom de domaine constitue le moyen par lequel vos contacts vous enregistrent dans leur base de contacts. Très souvent, je rencontre des entrepreneurs qui ne sont pas propriétaires de leur nom de domaine, prisonniers d'un prestataire qui n'a trouvé que cette solution pour les conserver comme clients, ou d'un prestataire de bonne foi voulant soulager son client des contraintes techniques et qui a depuis mis la clé sous la porte. Les conséquences peuvent être désastreuses pour votre entreprise. Etre propriétaire de son nom de domaine, ce n'est pas simplement le payer au travers d'une prestation à une agence, il s'agit d'être nomément propriétaire sous quatres rubriques contact complémentaires : 

  1. contact propriétaire*
  2. contact administratif
  3. contact technique
  4. contact facturation
Sans cela vous n'êtes pas pleinement propriétaire de votre nom de domaine !
* Propriétaire pour une période de 1 an à 10 ans. Période que vous renouvellez régulièrement soit par tacite reconduction auprès de votre hébergeur ou fournisseur de noms de domaine soit directement auprès de votre registraire de nom de domaine.
 
Attention : celui qui a le pouvoir est celui qui possède l'accès à la modification des données de propriété.

La première chose à faire est de vérifier qui détient véritablement les droits sur votre nom de domaine, consulter les liens Whois suivant :

 Pour vos domaines en .fr consultez le site de l'AFNIC :
Vous devez également comprendre les différentes phases par lesquels passe un nom de domaine : 
Durée de vie d'un nom de domaine présenté sur le site d'OVH 
Et comprendre la procédure de transfert : guide OVH.
 
Maintenant, essayez d'acheter un domaine chez OVH, faites la recherche de votre domaine, suivant ce que détecte OVH il vous propose :
  1. Vous êtes le titulaire du nom de domaine et souhaitez le renouveler
  2. Vous êtes le titulaire du nom de domaine et souhaitez le gérer dans votre manager

ou

  1. Rapatrier ce domaine vers OVH sans changer le propriétaire Le transfert ne pourra aboutir sans l'accord du propriétaire.
  2. Vous êtes le titulaire du nom de domaine et souhaitez souscrire un hébergement mutualisé

Le propriétaire (titulaire, enfin celui qui a accès à la modification du registre, l'ancien webmaster) doit débloquer le domaine et vous fournir le code Auth (code d'authentification).

Attention : si vos adresses emails utilisent votre nom de domaine et sont rattachées à une offre mail géré par votre ancien prestataire, avant toute intervention sur votre nom de domaine il faut suivre une procédure précise que je ne vais pas détailler ici.

Résolution du problème : Les démarches doivent être faites par l'entreprise qui souhaite récupérer son nom de domaine. Même mandaté pour réaliser le site internet, le nouveau prestataire n'a aucune légitimité pour accomplir cette démarche qui incombe au gérant de l'entreprise qui souhaite récupérer son nom de domaine. Le nouveau prestataire peut donner des conseils (connaissant les démarches) mais pas plus. Imaginez que sur un simple coup de téléphone d'un autre prestataire je m'aventure à débloquer un code auth d'un de mes clients.

Si l'ancien prestataire fait la sourde oreille, il reste à monter un dossier pour prouver votre bonne foi auprès du gestionnaire (bureau d'enregistrement) et suivant la situation (".fr" ou pas, vous êtes mentionné comme propriétaire mais ce n'est pas votre email...) des recours sont possibles auprès des organismes publics (Afnic, Icann).

L'autre option est de prendre une nouvelle adresse et tout permuter, mais entièrement à votre nom cette fois !

Je suis à votre disposition pour vous conseiller autant que possible sur ce domaine qui cause beaucoup de soucis aux entrepreneurs. Vous pouvez me joindre au 0782925520 ou par mail phv@philiaweb.com . 
 
 
 
Votre nom de domaine doit vous appartenir Votre nom de domaine doit vous appartenir - Graphiste : kotoyamagami